Monnaie Locale Aïga

Relocalisons l'économie et retrouvons le pouvoir économique 

 

Aïga – MLC3 (Monnaie Locale Complémentaire, Citoyenne et Cévenole)

Une monnaie locale complémentaire c’est une monnaie papier qui permet de favoriser les échanges locaux et de donner du sens à vos achats. Un peu comme les achats éthiques, vous favorisez des activités éthiques et durables près de chez vous.

Pour pouvoir utiliser une monnaie locale, il faut faire partie d’une association depuis la loi sur l’économie sociale et solidaire de 2014.

Il est donc necessaire d’adhérer à l’association Cévennes en Transition pour utiliser l’Aïga.

Devenir Utilisatrice-teur de l'Aïga

Plus vous serez nombreux à l'utiliser, la convertir et la faire circuler sur le territoire.

 

 

 

 

 

Plus notre économie locale sera forte.

Il suffit d'adhérer en ligne ou dans un bureau de change.

Ensuite téléchargez ici l'annuaire des accepteurs et c'est parti.

Devenir Accepteur-rice

Participez à une économie locale qui vous garantira une activité plus pérenne.

Adhérez en ligne et téléchargez le guide des accepteurs qui vous donnera toutes les explications

Vous recevez également un Macaron: Ici on accepte l'Aïga.

Soutenir le projet

 

Faites un don à notre association en l'envoyant à Cévennes en Transition Le Grand Valat, La Favède 30110 Les Salles du Gardon .

Faites un don à notre association en l'envoyant à Cévennes en Transition Le Grand Valat, La Favède 30110 Les Salles du Gardon .

Appel à contribution bénévole

Pour réussir l’Aïga a besoin de votre engagement bénévole.

Parce qu’à plusieurs on est plus forts. A Cévennes en Transition, nous fonctionnons à l’horizontale avec tous ceux qui s’engagent pour faire réussir les projets utiles pour notre territoire.

Nous échangeons sur un forum framavox pour écrire nos idées, agir ensemble, décider de nos dates de réunions, former et participer à toutes les commissions.

Retrouvez ici la liste des commissions de Cévennes en Transition et un petit guide pour utiliser Framavox et participer efficacement.

Démarrez un essaim dans votre commune. 

Soyez au plus près de vos professionnels et des autres…

Créez, gérez et animez dans votre commune ou votre territoire un groupe appelé essaim.

Téléchargez le kit de démarrage

Ses missions: L’essaim va mettre en place une gestion locale de la monnaie, un rapport de proximité avec les professionnels, des animations pour rendre durable l’utilisation de la monnaie locale et renforcer l’économie locale, donc vos sources de revenus et vos emplois.

Le territoire de l’Aïga est divisé en Pays, dans chacun de ces pays, vous pouvez fonder votre groupe local ou participer à des actions de Pays.

Tout se passe sur Framavox

Pour retrouver la liste des Pays et un guide explicatif de Framavox, comment créer un essaim. Cliquez ici

Où se procurer des Aïgas?

La liste des bureaux des échanges se trouve dans l’annuaire. 

Un potentiel de plusieurs centaines de professionnels locaux…

Que vous pourrez connaître et encourager, si vous utiliser la Monnaie Locale Aïga. Pour commencer à utiliser l’Aïga, il faut adherer à l’association Cévennes en transition. Vous pouvez le faire soit dans les bureaux de change soit numériquement en cliquant ci-dessous :

100% local et plus de bio

Plus d’autonomie

En utilisant la Monnaie locale vous développez un outil qui vous redonne du pouvoir sur votre vie, sur l’avenir de votre territoire.
Devenez un accepteur, un utilisateur ou un bureau de change, maintenant.
Fiche d'inscription à imprimer règlement par chèque...Adherer en ligne

"Mais comme nous avons réussi cette prouesse de faire dépendre nos existences de l'argent que l'on gagne plutôt que de l'eau que l'on boit, nous nous retrouvons face à des situations inextricables et de fausses solutions qui veulent nous faire prendre le poison pour un médicament."

Philippe Derudder, Auteur

" Tant que le citoyen ne reprendra pas le pouvoir sur l'économie, il en restera l'esclave".

– Philippe Derruder, Auteur

« Le changement climatique, le chômage et le vieillissement de la population ne peuvent être résolus avec le système monétaire en place. C'est au centre de notre tabou monétaire que nous trouverons, ou non, les forces indispensables au changement de paradigme. »

– Bernard Lietaer, Professeur de finance internationale
Aller à la barre d’outils